Quelle course et quel retour lors de l'Elsa Bike!!!

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

ELSA Bike Trophy, Estavayer-le-Lac, 14 juin 2015

Après le résultat positif de mon test de force de vendredi j'ai pu reprendre ce dimanche la compétition VTT à l'occasion de l'Elsa Bike à Estavayer-le-Lac. Le parcours de cette première manche de la série suisse marathon était relativement court (60km) et sans grand dénivelé (1600m). Ce profil était donc idéal pour une reprise. Mon objectif était simplement de donner le meilleur de moi-même quelle que soit le rang pour lequel j'allais me battre, mais en moi je pensais être en forme et je m'attendais plus à jouer les premiers rôles que faire partie des viennes ensuite. Dès la première montée je me suis placé à l'avant de la course et j'y serai finalement resté jusqu'à l'arrivée! C'est le coureur cross-country et spécialiste des courses éliminatoires (sprint) Sepp Freiburghaus qui dictait principalement le rythme. Nous nous sommes vite retrouvés cinq puis plus que quatre en tête (Sepp Freiburghaus, Lukas Buchli, un autre coureur cross-country Lukas Winterberg et moi). Je ressentais de bonnes sensations mais je trouvais le rythme absolument endiablé et je me disais qu'il y allait bien y avoir un moment où l'on allait rouler un peu moins fort... mais en fait non, on a continué ainsi jusqu'à la fin! A la mi-course j'ai connu un quart d'heure difficile lors duquel j'ai dû serrer les dents pour ne pas me faire distancer mais heureusement cela était de courte durée et j'ai même retrouvé une pêche d'enfer pour la fin de l’épreuve. Presque à tour de rôle chacun attaquait, même quand Lukas Buchli semblait en difficulté dans une bosse, c'est lui qui attaquait dans la suivante! C'était de la folie, je n'ai pas le souvenir avoir vécu une course aussi haletante et il m'est arrivé à quelques reprise d'avoir les frissons tellement j'étais content d'évoluer à un tel niveau pour mon retour. Sur les quinze derniers kilomètres, Lukas Buchli dabord puis Lukas Winterberg étaient proche de la rupture en concédant quelques mètres, mais au final c'est bien lors d'un sprint à quatre que tout allait se jouer. A ce petit jeu là il était clair que Sepp Freiburghaus, vainqueur d'une manche de coupe du monde éliminatoire en 2012 et troisième des championnats d’Europe en 2013 était favori, et c'est le seul contre qui j'ai dû m'avouer vaincu! Konny Looser qui prend la 5ème place pointe à 5’09’’ preuve que devant on a vraiment roulé fort.

Quelle course donc!, 2h22 d'effort lors desquelles je n'ai simplement pas vu le temps passer et au final une énorme satisfaction avec ce 2ème rang!

Dans une semaine les cartes seront redistribuées à l'occasion des championnats suisses à Evolène. Outre un parcours alpin d'un style complètement différent à celui d'Estavayer, il faudra surtout compter sur la présence de trois ténors de la discipline qui n'étaient pas présent ce dimanche (Urs Huber, Christoph Sauser et l'ancien routier Johann Tschopp).

 

Galerie Photos

05_MartinPlatter

 

Article de presse

150615_ELSABike_LaLiberte

Copyright © 2010 Jérémy Huguenin. Powered by Joomla
Template designed by Towfiq I.