Bel été, belle préparation et Merci Polar Suisse

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Mercredi 29 juillet 2015

Ce samedi 1er août je retrouverai la compétition lors du marathon Montafon M3 à Schruns en Autriche (130km, 4500m d+). Depuis les championnats du monde fin juin, j'ai porté un dossard à une seule reprise et c'était ce mercredi soir lors de la sympathique course de côte entre Soubey et Saignelégier dans le Jura (14km et 600m d+) que j'ai remportée. J'avais pour but de faire un effort intense sur une courte durée lors de cette course car après une semaine de repos après les mondiaux, j'ai effectué une belle préparation en vue des échéances du mois d'août avec principalement des longues sorties plutôt en endurance. Evidemment, l'été de rêve que nous vivons a rendu cette préparation très agréable. Il était exceptionnel de pouvoir partir rouler à n'importe quel moment de la journée et n'importe où en pouvant laisser le coupe-vent dans l'armoire :-) Je me suis ainsi régulièrement entraîné très tôt le matin en pouvant apprécier de magnifiques levers de soleil. Comme ces dernières années, je suis parti trois jours en vélo de route sac à l'assaut de grands cols. Cette fois-ci c'est du côté des Alpes françaises que j'ai effectué mon périple de 596km et 11830 mètres de dénivellation, avec départ et arrivée à Evian.

Galerie photos sortie en vélo de route dans les Alpes
20150711_161721

 

20150721_060246 20150721_061925
20150722_065455
Belles sorties au lever du jour :-)

Lors de cette préparation, j'ai notamment bénéficié de l'apport d'un capteur de puissance que Polar Suisse m'a mis à disposition. Un grand Merci donc à la Maison Polar! Outre la mesure brut de la puissance en Watt, les capteurs des pédales Look KéoPower m'ont également permis de mesurer la différence de puissance entre la jambe gauche et la droite. Me concernant le ratio est en moyenne de 55% pour ma jambe gauche et 45% pour celle blessée, certes je n'ai pas encore réussi à rétablir la parité mais je suis content que cette différence ne soit pas plus élevée. Ces pédales m'ont également permis de travailler mon efficience de pédalage puisque la répartition de la force est mesurée tout au long du tour de pédale. Ce capteur de puissance Polar est donc vraiment un magnifique outil que j'ai eu beaucoup de plaisir à découvrir. Et puisque c'est assez à la mode actuelement, je peux ainsi savoir que j'ai développé lors de la course de ce soir sur les 7.9km de montée (le reste était plutôt plat) 425 watts de moyenne et que lors de l'accélération qui m'a permis de me détacher du peloton j'ai atteint 802 watts.

20150722_070542
Capteur de puissance Polar, pédales Look KéoPower

Copyright © 2010 Jérémy Huguenin. Powered by Joomla
Template designed by Towfiq I.