News

Bonne 4ème place à l'Eiger Bike

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Eiger Bike, Grindelwald (BE), dimanche 14 août 2016

C’est avec des magnifiques conditions estivales que s’est déroulé ce dimanche l’Eiger Bike (88km, 4000m d+) dans le panorama grandiose de Grindelwald. Il était déjà presque exceptionnel de pouvoir prendre le départ à 7h sans gilet ni manchettes et sans avoir froid pour attaquer la première ascension du jour qui nous menait à la Grande Scheidegg. Avec 1000 mètres de dénivelé cette montée était longue et sachant mes difficultés en début de course j’étais heureux de toujours faire partie du groupe de tête au sommet et également rassuré sur mon état physique. Dans les forts pourcentages menant à First, Urs Huber a attaqué une première fois, je n’ai pas pu suivre au contraire de mon coéquipier Hansueli Stauffer et Marc Stutzmann, mais avec mon deuxième coéquipier Oliver Zurbrügg et le jeune Manuel Fasnacht nous les avons rejoints avant la montée sur Feld. Huber, Stauffer et Stutzmann étaient cependant plus forts et avec Zurbrügg et Fasnacht nous n’avons à nouveau pas pu les suivre. Nous sommes ensuite restés longtemps les trois et au début des 1000 derniers mètres d’ascension qui nous menaient à la Petite Scheidegg nous comptions 4’30’’ de retard sur le trio de tête. Mon espoir était donc de réussir à devancer Fasnacht et Zurbrügg et que devant un des trois soit subitement « cuit » afin d’accrocher le podium. Zurbrügg a rapidement été distancé mais au sommet j’étais toujours avec Fasnacht et devant personne n’avais eu de coup de mou. La longue descente rapide ne nous a pas départagé et la 4ème place allait donc se jouer dans la dernière courte montée raide dans le village de Grindelwald. Inutile de dire qu’au vu de mes faibles facultés de sprinteur je n’étais peu confiant pour l’issue de ce duel… Mais une fois n’est pas coutume j’ai réussi à me montrer à mon avantage et à ainsi terminer à ma presque habituelle 4ème place ;-)

Avec un temps de 4h38 je réussi mon meilleur chrono sur cette course. J’ai ressenti de bonnes sensations même si je termine à 11 minutes du vainqueur Urs Huber.

Un grand merci à tout le staff du BiXS Pro Team pour l’excellente assistance et bravo à mes coéquipiers Hansueli Stauffer et Oliver Zurbrügg pour leurs respectivement 2ème et 6ème places. Avec ses trois coureurs dans les six premiers, la journée fût aussi belle que la météo pour le BiXS Pro Team !

Prochain rendez-vous ce samedi déjà entre Verbier et Grimentz à l’occasion du Grand Raid !

 

Galerie Photos

20160814_Eiger2
Ascension Feld   Photo Martin Platter

 

Photos été 2016

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

08 août 2016

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais personnellement je trouve que nous vivons un très bel été :-)

Entre une journée de ski de fond au Glacier 3000, une virée de trois jours dans les Alpes qui m'a vu relier Airolo à Coire en passant par les cols du San Bernardino, Spügen, Maloja, Bernina, Mortirolo, Gavia, Stelvio, Umbrail, Albula et Lenzerheide, des sorties matinales au lever du soleil et quelques baignades au lac, je ne me suis pas ennuyé ;-)

Voici quelques photos des dernières semaines!

20160709_144500_Glacier300020160709_144529_Glacier 300020160709_144939_Glacier300020160710_16373920160710_164654_la grimace de l été20160711_06290920160715_125928_ 5 degrés, vent, pluie, grésille. Très froid!!!20160715_15050320160716_09325120160716_12105620160716_15034920160716_17395620160716_18243820160716_18321820160717_09575220160717_12053320160717_12084520160718_Photo Renaud Sterchi20160719_Photo Renaud Sterchi20160720_06001720160720_06105020160728_06314520160801_160514_Tour du lac de Neuch20160801_16054120160804_05562520160804_06232520160807_00000020160807_000001

SIGE by Kubik-Rubik.de

 

Meilleures sensations et record du parcours aux Tchérattes

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Les Tchérattes, Epauvillers (JU), samedi 6 août 2016

Comme écrit dans le compte rendu de ma course du weekend dernier en Autriche, je ressentais depuis quelques semaines des sensations que très moyennes. J'ai eu le sentiment que cela s'est amélioré dans le courant de la semaine et j'ai ainsi pensé que faire un bel entraînement avec une belle intensité serait bénéfique en vue des prochaines compétitions.

Je suis ainsi parti samedi matin en vélo de route depuis chez moi à Neuchâtel pour me rendre à Epauvillers dans le Jura pour y disputer l'épreuve VTT des Tchérattes. Les routes très calmes, le beau ciel bleu et la fraicheur matinale ont rendu les 76km et 1600 mètres de dénivelé me séparant d'Epauvillers très agréables. Mes parents m’attendaient sur le lieu de la course avec mon VTT, le timing était parfait puisqu'après 2h30 de route je suis arrivé 15min avant le départ. Le temps de changer de chaussures et d'échanger quelques mots avec quelques personnes et c'était déjà parti pour la partie intensive de l'entraînement, soit 36km de course et 1100m d+. Le récent 7ème des championnats suisses M23 de cross country Bruno Vitali est parti très fort et il s'est presque d'entrée de jeu détaché du peloton. De mon côté j'avais besoin de quelques minutes pour m'acclimater à la transition de vélos BiXS Sprinter (route) et BiXS Core Team (VTT) ainsi que pour réveiller mes jambes après cette petite pause de 15min. Mais j'ai tout de même assez rapidement pu rejoindre l'homme de tête et nous avons fait un bout de la course ensemble avant que je ne prenne seul les commandes au 13ème kilomètre. Mon avance s'est ensuite stabilisée entre une et deux minutes. Je détenais le record du parcours depuis 2008, je me souvenais qu'il était de 1h29'45'' et en fin de course je me suis dit qu'il était possible de le battre. Et avec un chrono de 1h29'35'' je l'ai finalement amélioré de 10 secondes! Bruno Vitali termine 2ème à 1’40’’ et Sylvain Engelmann 3ème à 6’49’’.

La course des Tchérattes est une épreuve que j'apprécie particulièrement et je suis bien sûr heureux de m'y être imposé lors de mes cinq dernières participations, soit en 2008, 2009, 2011, 2013 et désormais 2016. Et ce qui est surtout réjouissant est que je n'ai pas ressenti ces sensations de fatigue qui m'accompagnaient ces dernières semaines.

Place maintenant aux trois grandes classiques que sont l'Eiger bike, le Grand Raid et le National Park bike marathon.

20160806_Tcherattes

Article de presse
160808_LesTcherattes_QJ

   

Méforme en Autriche!

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Montafon M3, Schruns (AUT), 30 juillet 2016

Après trois weekends sans compétition je me suis rendu ce samedi à Schruns en Autriche pour y disputer le marathon Montafon M3 (130km et 4500m d+). Je participais pour la troisième année d’affilée à cette course mais c’était la première fois que le beau temps était au rendez-vous.

Je me suis bien entraîné ces dernières semaines mais je n’ai pas toujours eu de bonnes sensations et j’espérais bien sûr qu’une fois en course je puisse évoluer à mon niveau habituel. Cette course était classée UCI World Serie mais la participation était relativement peu élevée et l’occasion était donc bonne de réussir un bon classement.

Le départ a été donné à 7h30 et dans la première ascension je n’ai déjà pas réussi à rester dans le groupe de tête. Bien sûr cela n’était pas l’idéal mais c’est un scénario que je connais et je savais que la course était encore très longue. Plus inquiétant par contre après deux heures d’effort au moment d’entamer la seconde ascension, j’ai déjà senti que les forces me lâchaient, comme généralement en fin de course sauf que là il me restait encore les deux tiers de l’épreuve à parcourir ! Je roulais en compagnie du valaisan Arnaud Rapillard et du danois Sören Nissen. Je me suis forcé de rester avec eux dans la longue partie roulante qui nous menait jusqu’à la grande ascension du Silvretta Pass mais dès que les pourcentages se sont élevés j’ai dû les laisser partir. Nous en étions à 4h de course, je manquais cruellement d’énergie et mon but était désormais de terminer cette épreuve. Je suis ainsi monté à mon rythme et gentiment mais sûrement je suis arrivé au sommet, il restait alors 1h de descente lors de laquelle j’ai dépassé l’allemand Matthias Leisling qui avait crevé pour finalement terminé au 5ème rang en 5h52. Un chrono moins bon que celui de l’an passé alors que les conditions étaient moins bonnes… Une performance qui confirme malheureusement les sensations moyennes ressenties à l’entraînement.

Un grand bravo à mon coéquipier Hansueli Stauffer qui s’est imposé en 5h39 et merci à Nadia et David pour les ravitaillements.

Prochaines course dans deux semaines à l’Eiger Bike et d’ici là la mission est de retrouver la forme ! Mais comme point positif, si j'ai tout de même réussi à termier 5ème en étant en méforme, c'est bon signe!...

 

Plaisir et podium final à l'Engadin Bike Giro :-)

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Engadin Bike Giro, Silvaplana – St-Moritz (GR), 01 – 03 juillet 2016

En cette fin de semaine j’étais avec mon équipe BiXS Pro Team dans les Grisons en Engadine pour disputer la première édition de l’Engadin Bike Giro. Cette course était composée d’un prologue sous la forme d’un contre la montre en côte le vendredi puis de deux belles étapes en ligne samedi et dimanche.

Vendredi lors du contre la montre qui reliait St-Moritz à Corviglia je n’ai pas ressenti de bonnes sensations sur les pentes souvent raides de ces 9.1km d’ascension (730m d+)  et je me suis classé à un moyen 11ème rang, à trois minutes du vainqueur Adrien Chenaux. J’étais déçu de ce résultat mais en même temps je savais que je ne devais pas espérer beaucoup de ce prologue et que la course allait se jouer sur les deux étapes en ligne.

Samedi le départ de cette étape de 74km pour 2300m d+ était fixé à 9h15 et à 8h30 il a commencé de pleuvoir assez intensément et nous sommes donc partis dans des conditions bien fraîches et humides. Cela m’a bien convenu puisque je n’ai peu connu de difficultés pour partir en échappée avec mon coéquipier Hansueli Stauffer et l’Allemand Sacha Weber.  Nous roulions sur un rythme très soutenu et notre avance sur le reste du peloton et notamment les deux coureurs du team Bulls Karl Platt et Simon Stiebjahn. J’avais rarement ressentis d’aussi bonnes sensations en début de course ! Malheureusement sur cet Engadin Bike Giro il fallait compter avec un balisage très médiocre et nous avons pris un mauvais chemin au 35ème kilomètre de course. Le temps de remarquer que l’on était faux et que l’on redescende ce qu’on était monté, nos poursuivants venaient de passer cette intersection ou était posé la flèche de la discorde… Mesuré précisément avec Polar Flow, c’est 4’16’’ que nous avons perdu dans cette mésaventure ! Evidemment cela donne un coup au moral mais il fallait ce dire que la course repartait à zéro. Le soleil était en partie de retour pour la seconde partie qui était constituée de longues ascensions et sans pour autant être vraiment mal, je n’ai pas pu suivre Karl Platt, Sacha Weber et Hansueli Stauffer. Je termine donc 4ème à six minutes de Platt mais avec cinq minutes d’avance sur le 5ème Simon Stiebjahn. Je remonte donc ainsi à la 4ème place du général.

Pour la dernière étape le soleil était au rendez-vous et les panoramas étaient ainsi grandioses. Le début de course était très casse pattes et limite physiquement j’ai souvent fait l’accordéon avec le groupe de tête composé de Stauffer, Weber, Platt et Stiebjahn. Stauffer a réussi à prendre la poudre d’escampette mais il a à nouveau perdu son avance en raison d’une erreur de parcours !!! Leader du classement général, Sacha Weber a ensuite été bien malchanceux puisqu’il s’est fait violemment percuté par un cyclotouriste ! Son vélo étant cassé il a été contraint d’abandonner. Nous étions donc quatre en tête et dans la très raide ascension après Samedan, avec Stiebjahn nous avons concédé du temps à Stauffer et Platt. La victoire allait ainsi se jouer en Stauffer et Platt et la 3ème place entre Stiebjahn et moi. Mon coéquipier Stauffer remporte la course et moi je perds le sprint mais je termine 3ème du classement général, ce qui était bien plus important que de finir 4ème de l’étape.

Les parcours proposés avec de nombreux singltrails étaient vraiment magnifiques, à l’image de la région et c’était un réel plaisir de participer à cette épreuve. Le seul point négatif était le balisage et il était pesant de souvent douter d’être sur le bon parcours. Je suis content avec ce 3ème rang obtenu derrière Karl Platt et Stauffer.

Un grand merci au BiXS Pro Team pour l’excellent encadrement et la très bonne ambiance durant ces quatre jours en Engadine

 

20160701_EngadinBikeGiro

20160701_EngadinBikeGiro2

   

Page 5 sur 11

Copyright © 2010 Jérémy Huguenin. Powered by Joomla
Template designed by Towfiq I.